Une histoire qui ne laissera personne indifférent, un bébé d’orphelinat a sauvé la vie de sa mère adoptive


La maternité est un cadeau spécial. Ce bonheur, bien sûr, n’est pas donné à tout le monde à cause des circonstances de la vie ou des problèmes de santé. Les raisons peuvent être différentes, mais le résultat est le même. Certaines femmes essaient de tomber enceintes toutes seules toute leur vie, d’autres optent pour l’insémination artificielle ou la gestation pour autrui, et seules quelques-unes, avec un très bon cœur, décident de retirer un enfant d’un orphelinat. Bien sûr, tout le monde ne peut pas franchir cette étape.


Après tout, tout le monde ne peut pas aimer l’enfant de quelqu’un d’autre comme le sien, et donc l’enfant lui-même ressentira et endurera. Et pour franchir cette étape, vous devez être complètement sûr. Une femme américaine nommée Ingeborg Mackintosh a traversé le feu et l’eau pour ressentir le bonheur de la maternité. Elle a passé quatre ans à rassembler les documents nécessaires pour adopter un garçon nommé Jordan. L’enfant a été emmené dans un orphelinat quand il était très jeune.

et le principal problème était que la mère de Jordan voulait que le garçon ne soit donné qu’à une famille afro-américaine ou au moins à une famille mixte. Ingeborg était blanche, elle était donc au bas de la liste des parents potentiels, qui étaient de toute façon presque inexistants. La femme a dû attendre longtemps pendant 4 ans pour finalement ramener Jordan à la maison, car elle n’a tout simplement pas trouvé d’autre candidat approprié. La femme elle-même a admis qu’elle estimait que Jordan devrait devenir un membre de sa famille au moment même

quand il l’a prise dans ses bras pour la première fois. La femme a élevé elle-même son fils tant attendu. Il était impossible de cacher le fait que le garçon n’était pas son fils à cause d’une race différente, donc le garçon connaissait la vérité depuis son enfance. Jordan était très reconnaissant à sa mère de l’avoir littéralement sauvé de l’orphelinat et de l’avoir entouré d’amour et de soins. 20 ans plus tard, un grave déficit de volontés est découvert près d’Ingeborg.

En raison d’une grave fausse couche, la femme avait besoin d’une greffe et son fils est devenu son donneur. Cependant, le garçon a caché ce fait à sa mère. Il a soumis tous les tests en secret pour voir si son er ikam correspondait. L’opération a réussi. Tous les fils de la famille ne prendront pas une telle mesure.


Оставьте первый комментарий

Оставить комментарий

Ваш электронный адрес не будет опубликован.


*